Face à l’obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle

Une fois encore, le visage horrible du terrorisme nous met au défi.

Assassiner et décapiter un enseignant, un professeur d’histoire-géographie en charge de l’enseignement moral et civique, c’est s’attaquer au coeur de notre société.

C’est s’attaquer à ces hommes et ces femmes qui se chargent sur tout le territoire national d’enseigner les savoirs, d’initier au débat argumenté, d’éveiller l’esprit critique et d’assurer la liberté de conscience.

C’est s’attaquer à l’ambition d’une école commune donnant à tous les jeunes les moyens de maîtriser leur avenir.

Dans toutes nos écoles, en exerçant leur métier, les professeurs et l’ensemble des personnels font vivre les valeurs républicaines, la liberté, la laïcité, en leur donnant sens. Chaque jour, par leur action patiente, enseignantes et enseignants, personnels de l’éducation nationale contribuent à construire une République unie et fraternelle, diverse et respectueuse, éclairée et apte au débat démocratique.

Face à l’obscurantisme qui a massacré l’un des nôtres et nous meurtrit, notre réponse doit être ferme et résolue. Cet acte a été commis au nom de l’islamisme intégriste. C’est bien cette idéologie et celles et ceux qui la portent qui doivent être combattu.es sans relâche.

Par ailleurs, la stigmatisation des musulman.es dans laquelle certaines forces politiques veulent entraîner le pays depuis bien des années ne peut que renforcer des clivages délétères et alimenter les machines de haine.

C’est par une politique ambitieuse d’éducation dans le cadre de l’École publique et laïque avec l’implication des mouvements d’éducation populaire complémentaire de l’enseignement public et des collectivités territoriales, pour transmettre et faire vivre les valeurs de la République, par une politique de justice sociale que nous ferons reculer les périls obscurantistes et garantirons nos libertés.

Parce que c’est le devenir même de la République, de son École publique et laïque et de notre Nation qui est en jeu et, avec elles, une part de celui du monde, nous appelons toute la population à construire cette réponse avec nous.

Le Ministère répond à la demande de la @FsuNationale et annonce le retrait des masques DIM dans l'attente des résultats d'une expertise en cours. Après demande de précisions, le MEN confirme retrait des masques DIM et distribution de masques chirurgicaux pour les personnes vulnérables et sans traitement biocide pour les autres personnels.

Pour avoir toutes nos infos au quotidien : abonnez-vous à notre compte facebook !

Tu trouveras ci-dessous la réponse de l'IA37 suite à notre intervention qui indique bien le paiement de l'ISSR sur le salaire de novembre.

"Monsieur le Secrétaire départemental de la FSU-SNUipp37,
En réponse à votre courriel du 15 octobre 2020, je vous informe que le versement de l'ISSR aux agents y ouvrant droit aura lieu sur la paye de novembre 2020.
Les avis de suppléance et les récapitulatifs ARIA seront, quant à eux, prochainement adressés aux remplaçants.
Responsable de la division des personnels enseignants du 1er degré
DSDEN d'Indre-et-Loire"

> VERIFIEZ LE MONTANT DE VOTRE ISSR Lire plus ici

Attentat de Conflans St Honorine :
Un acte ignoble et révoltant

PLUS DE 3000 MANIFESTANT-S A TOURS

Voir nos vidéos sur  facebook (pensez à vous abonner !).

Christophe Percher secrétaire de la FSU37
 

 

Après avoir été jugés insuffisamment protecteurs par certaines ARS, une nouvelle enquête révèle que les masques distribués aux personnels de l'Education nationale seraient porteurs d'agents potentiellement toxiques. Autant de raison pour le SNUipp-FSU de demander une expertise indépendante et que notre ministre nous entende enfin sur notre demande de distribution immédiate de masques chirurgicaux pour faire cesser tout risque. Vos collègues de la FSU37 interviendront lors du CHSCT du 16 octobre. Lire plus ici

La crise sanitaire que nous traversons engendre une crise économique et sociale dont on ne mesure pas encore toutes les conséquences. L’École n’échappe pas à cela et les élèves, les professionnels sont aussi touchés de plein fouet.

La lettre de ce dimanche en lien sur l'image ci-dessous. J'adhère à la FSU-SNUipp37 : Pour moi, Pour mon métier, Pour l'école !


Pour lire toutes nos lettres : lien ici

Ce guide a été envoyé aux adhérent-es en septembre. Nous l'envoyons cette semaine en nombre dans les écoles. Le guide "KISAITOU37"  de 60 pages est en préparation, il sera aux adhérent-es 2020-21.

QUI SOMMES NOUS ? A QUOI SERVONS NOUS ?
C’est vous qui l’exprimez le mieux !*

Depuis janvier 2017 l’évaluation professionnelle des PE et PsyEN résulte d’un processus dans lequel les rendez vous de carrière sont centraux. Parallèlement, un dispositif “d’accompagnement” des personnels a été créé, il est annoncé comme déconnecté de l’évaluation. Lire plus ici

Toutes les indemnités liées à l’exercice sur des postes spécifiques ou des heures effectuées en p

C’est à l’employeur de fournir aux salariés·les moyens de travailler dans les meilleures conditions possibles et de fournir le matériel (gel, masques, adaptation du poste...) pour garantir leur santé et leur sécurité au travail.
En cette rentrée, de nombreux collègues nous indiquent devoir acheter du gel, des masques chirurgicaux ou FF2... simplement pour pouvoir travailler. Lire plus ici

Si vous vous posez des questions sur le versement de la prime COVID contactez nous en précisant le nombre de jours présents et la somme touchée sur la paye de juillet ou août.
M. le DASEN s'est engagé à intervenir auprès du rectorat pour tous les cas que nous lui ferons remonter.
NOUVEAU 10 oct : modèle de courrier à votre IEN
Nous avons déjà fait remonter la situation de plus d'une dizaine de collègues. Lire plus ici

Indemnité exceptionnelle de rentrée scolaire pour les Directeurs
La présentation par la DGRH de la proposition de décret qui sera examiné au CTMEN du 15/09 et mettant en place cette indemnité d’un montant de 450 €, a été l’occasion de préciser de nombreux points.

Pages

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.