Hors classe 2019

20-05-2019

Une note de service publiée au BO du 21 mars 2019 fixe les règles d’avancement à la hors classe des PE au titre de l’année 2019. Un avancement que les CAPD du printemps auront à examiner.
Nous proposons un modèle de courrier aux collègues qui souhaitent demander une révision de leur appréciation (nous joindre snu37@snuipp.fr).

> Vous trouverez ici notre fiche de contrôle en ligne
> Lire ci-contre notre dossier SPECIAL HORS CLASSE 2018
> Lire ci-dessous les premiers élements pour 2019

Les engagements du ministère  négociés avec le SNUipp-FSU dans le cadre des discussion sur  PPCR sont tenus. Le ratio des promotions des PE passe de 13,2 % en 2018 à 15,1 % en 2019, soit une augmentation du nombre de promu-es de 1 945. Ce ratio passera à 17% en 2020, il sera alors enfin identique à celui du second degré. Le nombre de promu-es à la HC aura augmenté de 315 en 2017, de 1 945 en 2018 et devrait progresser d’environ 1 850 en 2020 (sous réserve de l’évolution du nombre de promouvables). Nous n'avons pas encore le nombre pour l'Indre et Loire (120 l'année dernière). Nous proposons un modèle de courrier aux collègues qui souhaitent demander une révision de leur appréciation (nous joindre snu37@snuipp.fr).

Qui est concerné ?

- Les PE en position d’activité comptant au moins deux ans d’ancienneté dans le 9e échelon dans la classe normale au 31 août 2019 ainsi que toutes celles et ceux aux 10e et 11e échelon - dès le 7e à

Mayotte ;
- Les PE exerçant dans l'enseignement supérieur, mis à disposition d'une autre administration ou d'un organisme, ou en position de détachement ;
- Les PE en CLM, CLD, postes adaptés, etc… qui remplissent les conditions ;
- Les PE détachés dans le corps des psychologues de l’Éducation nationale sont promouvables dans leur corps d’origine et dans leur corps d’accueil. S'ils sont promus à la hors classe dans leur corps d'origine, ils bénéficient immédiatement de cette promotion dans leur corps d'accueil. Par contre, s'ils sont promus dans le corps des psyEN, ils ne bénéficient de cette promotion dans le corps des PE qu'au moment de leur réintégration.

Appréciation de la « valeur professionnelle »

Pour les PE ayant bénéficié du troisième rendez-vous de carrière en 2017-2018, il s’agit de l’appréciation rendue à l’issue de ce rendez-vous.

Pour celles et ceux qui étaient déjà promouvables en 2018 et qui avaient été dispensés du rendez-vous de carrière, il s’agit de l’appréciation attribuée l’an passé. Une appréciation figée, mais qui pourrait toutefois faire l’objet d’une révision dans certaines situations « exceptionnelles ».

Enfin, pour celles et ceux qui n'auraient pas d'appréciation, le DASEN en portera une sur la base de la dernière note d’inspection, du CV sur Iprof (qu'il est conseillé de compléter) et de l'avis de l'IEN ou du supérieur hiérarchique pour les PE en détachement, mis à disposition, etc.

Le barème

Les points pour ancienneté dans la plage d'appel au 31 août

barème1

Les points en fonction de l'appréciation de l’IA-DASEN

barème

Suite aux interventions du SNUipp-FSU, des avancées sont à observer. Les critères de départage en cas d'égalité de barème ne sont plus imposés par le ministère mais seront examinés en CAPD. Ainsi, l’ancienneté générale des services (AGS) pourra être prise en compte à la place de l’ancienneté de grade, ce qui ne pénalisera plus les anciens instituteurs.
Les DASEN sont par ailleurs invités à porter une attention particulière aux agents en fin de carrière et à tenir compte de l’équilibre hommes-femmes lors de l'établissement du tableau d'avancement.

 

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.