CDEN DU 8 NOV : BILLET D'HUMEUR !

13-11-2021

Incompréhension et tension au CDEN du 8 novembre.
La feuille de route départementale de la DSDEN est-elle une base de réflexion ? Un guide de travail ? Des prescriptions à suivre ? Face à des constats inacceptables et l'absence de garantie rassurante, la FSU 37 a demandé qu'elle soit supprimée. (Un avis intersyndical unitaire a été déposé.)
Une occasion manquée pour aborder des problèmes de fond au cœur de nos métiers et qui exi-gent des moyens nouveaux. > Lire plus ici


Le DASEN a présenté un document « feuille de route départementale 2021-2024 » qui présente des axes de travail visant à  « prioriser des actions fortes à mener, spécifiques aux besoins de l'Indre-et-Loire ».
Nous avons critiqué ce document sur plusieurs points :
–    des « cadres » du département ont travaillé à partir de constats et là, sur certains d'entre eux, des désaccords sont nets. Des constats erronés qui ne peuvent que blesser les personnels. Pour exemples sur l'inclusion « l'état des pratiques pédagogiques est... le plus souvent dégradé. Les réponses pédagogiques souvent inadaptées... » ou sur la ruralité « deux profils d'enseignants se dégagent : ceux qui sont affectés contre leur gré et qui changent de poste dès que l'occasion se présente et ceux en poste depuis longtemps mais dont les pratiques peuvent être sclérosées ». Chacun appréciera le niveau de caricature de ces phrases méprisantes.
–    À  aucun moment, un dialogue a été proposé aux représentants des personnels car le paritarisme est devenu interdit.
–    Les préconisations pour répondre aux besoins reposent sans moyens nouveaux essentiellement sur la mise en commun, l'engagement, la motivation, Le Pilotage... des enseignant-es uniquement. L'énergie version Blanquer en somme ! Une politique éducative dirigée et à pas cher mais qui porte la pression sur les personnels.   Pourtant, si des pistes à explorer sont intéressantes, elles sont au cœur des pratiques enseignantes et nécessitent de la formation initiale, de la formation continue autre que celle des 108h, des postes spécialisés... Sur ce terrain-là, et dans ces conditions-là la FSU et ses syndicats est prête à alimenter le débat et faire des propositions.
 
A nos remarques et nos interrogations sur la finalité de ce document, le DASEN comme la Pré-fète, se sont voulus rassurants sur sa qualification comme un outil de dialogue, de travail dans les différentes instances... Pas convaincants! Pour la FSU, cette feuille de route présentée au CDEN, dans une instance dans laquelle siègent les représentants de parents, des élus locaux, prend inévitablement un caractère officiel et prescriptif pour les mois à venir. Il n'est pas acceptable que la mise en porte-à-faux des personnels soit mise ainsi en avant.
Lors de notre prochaine rencontre avec le DASEN, nous ré-interviendrons sur ce dossier.

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.