17/02 CARTE SCOLAIRE

19-02-2021

Ctsd 17/02/2021 : Rassemblement devant la DASEN 37 et Les points importants
En début de séance, nous avons rappelé qu’un rassemblement se tenait à la DSDEN et que des demandes d’audience d’écoles étaient formulées. Le DASEN a indiqué qu’il répondait favorablement à toutes.  Sur insistance de la FSU, le DASEN s’est engagé à recevoir une délégation du rassemblement à l’issue du CTSD. Lire plus ici >

AUDIENCES Plusieurs maires et parents nous ont indiqué leur regret de ne pas avoir été reçus en audience par le DASEN lors de ce rassemblement. L'intersyndicale n'avait pas déposé de demandes en ce sens (sauf pour le poste Lecture de SPDC), et pour ce qui est de la FSU-SNUipp37 nous avions invité les parents, élus et enseignants à déposer des demandes d'audiences comme les années précedentes. M le DASEN nous a indiqué mettre en place le calendrier des rencontres. Il n'est en effet pas envisageable qu'une audience commune permette de défendre dans de bonnes conditions toutes les situations. Nous regrettons la diffusion de cette mauvaise information. La FSU-SNUipp37 est disponible pour accompagner les délégations : nous joindre snu37@snuipp.fr .
 

La FSU-SNUipp37 s'est exprimée dans la NR37 et sur TVTOURS ! > Voir sur notre Facebook
Le FSU-SNUipp37 réclame qu’aucune classe ne soit fermée, en zone rurale comme en zone urbaine : « Ce n’est pas admissible dans la situation actuelle. » Le syndicat réclame aussi « la dotation de 100 postes supplémentaires (RASED, direction, remplaçants) », alors même qu’« un seul poste de RASED a été créé sur le département. Il en faudrait 50 pour revenir à la situation de 2010. On a besoin d’eux. »

CTSD du 17 février 2021

En début de séance, nous avons rappelé qu’un rassemblement se tenait à la DSDEN et que des demandes d’audience d’écoles étaient formulées. Le DASEN a indiqué qu’il répondait favorablement à toutes.  Sur insistance de la FSU, le DASEN s’est engagé à recevoir une délégation du rassemblement à l’issue du CTSD.

Poste animation lecture à St Pierre des Corps : maintien de l’intégralité de la mission pédagogique d’un ½ poste sur Saint Pierre et extension à un temps complet (1/2 poste sur l’agglo).   Le DASEN a entendu les arguments de la FSU37 : répondre avec un temps plein (100% lecture) aux besoins pour les élèves les plus fragiles et maintien de l’intégralité de l’existant à St Pierre.

Postes BD RASED climat scolaire. Le DASEN maintient son projet d’un poste expérimental. La FSU a exprimé son désaccord. Elle a rappelé son exigence de créer des postes RASED G et E, sur ces missions-là. Les élèves en ont besoin ! Elle a reformulé la nécessité de créer des postes de BD sur le registre du climat scolaire pour épauler les écoles en difficulté. Ces postes ne doivent absolument pas être « confondus » avec le RASED.

La FSU est intervenue sur les différentes situations faisant toujours l’objet de fermetures notamment La Membrolle, Amboise Ferry, Cangey, Chambourg sur Indre, Mettray, Rouziers de Touraine, Reugny, Ambillou, Chemillé sur Dème, Bueil, Preuilly, Yzeures… Classe de CP école F Poulenc. À notre interrogation, le DASEN a répondu que rien ne changeait pour la rentrée prochaine.

Contractuels recrutés dans le cadre de la crise COVID non renouvelés. À notre demande que les 11 contrats soient prolongés, le DASEN a répondu qu’il n’en avait pas les moyens. Pourtant, la crise n’est pas terminée et des collègues titulaires seront encore en isolement. La situation du remplacement est catastrophique !
La FSU a présenté un vœu sur cette difficulté.
Les membres du CTSD demandent que les personnels contractuels recrutés soient prolongés jusqu’à la fin de l’année scolaire et qu’ils puissent passer un concours réservé leur donnant la possibilité d’être titularisés et bénéficier ensuite d’une formation initiale de qualité. *
POUR : 5 FSU - ABSTENTION : 1 CGT 1 UNSA - SNUDI-FO 3 PAS DE VOTE
* La FSU est attachée au statut protecteur des personnels et au concours garant d’un recrutement dans un cadre national ouvrant droit à une formation initiale.

Collègue à 80% l'an prochain : nous avons renouvelé notre demande que les collègues titulaires restent sur leur poste les jours où ils doivent travailler en plus. Le DASEN renvoie cette décision vers les circonscriptions afin que ce soit les IEN qui gèrent cette question au cas par cas. Nous vous invitons à prendre contact avec votre IEN dès que vous aurez votre 80% pour lui proposer votre organisation et à nous joindre en cas de difficultés.

CARTE SCOLAIRE Compte rendu CTSD du 9 février 2021

Le projet du DASEN37 comportait 48 fermetures et 50 ouvertures pour une dotation de 24 postes pour la rentrée 2021.
Nous avons indiqué en début de séance que la préparation de cette carte scolaire se déroulait dans une période très compliquée et difficile pour les écoles et les personnels. La crise sanitaire et sociale aurait dû amener le ministère à prendre la mesure de l’urgence en terme de moyens à apporter aux écoles pour préparer la rentrée 2021.

Il n’en est rien ou pas grand-chose. En tout cas pas à la mesure des enjeux pour répondre aux besoins de nos élèves. Si les effectifs baissent, c’est bien lié à une baisse des naissances. Les 24 postes supplémentaires ne suffiront pas à répondre aux urgences : rétablissement des RASED, remplacements, direction, plus de maîtres que de classes, brigade dédiée aux questions de climat scolaire, postes adaptés, allègements de services, maintien des dispositifs « ruralité » …  Nous demandons une dotation supplémentaire d’une centaine de postes pour l’Indre-et-Loire afin de répondre à toutes ces attentes ainsi qu’un moratoire sur toutes les fermetures comme ce fut le cas l’année dernière en zone rurale pour les communes de moins de 5 000 habitants (leur situation est encore plus difficile que l’année dernière).

 

À l'issue des débats et des interventions de vos élus FSU-SNUipp37, l’IA est revenu sur 12 fermetures et ouvre un poste RASED sur Tours centre. Il a maintenu 36 fermetures de classes et 49 ouvertures dont 31 classes. Nous disposions de plus de 100 dossiers à défendre. Nous sommes intervenus contre toutes les fermetures et pour toutes les ouvertures sollicitées.
Il resterait 13 postes pour la rentrée. La carte scolaire n'est donc pas finie. Nous appelons toutes les écoles à prendre contact avec nous pour poursuivre les interventions.

La FSU-SNUipp37 a voté contre cette carte scolaire
Ce vote en contre exprime la non-prise en compte par le ministère de la situation sanitaire et sociale que nous vivons. Tous les moyens doivent être donnés pour ne pas fermer de classes et ouvrir là où c’est nécessaire. La FSU-SNUipp demande la limitation de toutes les classes à 25 élèves ( 20 en REP, REP+ et QPV).

Nous avons aussi voté en contre notamment suite à  la création d'un poste de brigade RASED, car nous avons besoin de postes de RASED dans les écoles. Nous nous opposons à la création de ces nouveaux dispositifs qui ne permettent pas une véritable aide pour nos élèves et qui font jouer le rôle de « pompiers » aux RASED au détriment de leurs missions.

Nous reviendrons plus longuement sur cette question.


Nous avons également dénoncé la suppression du poste lecture sur SPDC ainsi que la fin des postes « ruralités » qui ont pourtant démontré leur importance pour la réussite des élèves comme pour les postes surnuméraires supprimés ces dernières années. La FSU-SNUipp défend le plus de maitres que de classes.

 

Multiplication des vœux au détriment de la profession et des écoles.
Le SNUdi-FO a déposé 8 vœux dont 4 non travaillés en amont. Le fonctionnement des instances veut pourtant que les vœux soient proposés à relecture à tous les syndicats avant la tenue des instances. Cela permet d’essayer d’avoir une expression commune et donc plus forte en direction de l’administration. L’IA a rappelé cette règle comme l’avait fait Mme la Préfete en CDEN.

 

Ainsi, nous avons pu proposer 2 vœux unitaires : l’un sur le droit au temps partiel (écrit par la FSU-SNUipp37) et le second sur la loi 4D (déjà voté en CTA). La FSU défend une expression unitaire !
Avis unitaires préparés collectivement :

AVIS 1 : Les organisations syndicales FSU-SNUipp SNUDI-FO SE-UNSA CGT éduc et SUD éduc demandent le respect du droit au temps partiel pour tous les personnels sans aucune restriction et pour la quotité qu’ils souhaitent. Elles demandent le maintien des modalités de la compensation de jours dus par les personnels exerçant à 80% qui ont été définies dans le cadre paritaire en Indre-et-Loire. Elles demandent l’abandon des modalités indiquées dans la circulaire n°22-2020 du 11 décembre 2020.
Pour : 5 FSU SNUipp, 3 FO, 1 UNSA, 1 CGT 

 

AVIS 2 Loi 4D : Non à la décentralisation de la médecine scolaire :

Avis Le CTSD réunit le 9/02/2021 se prononce pour l'abandon de l'avant-projet de loi 4D, et réaffirme que la médecine scolaire (médecins, infirmiers et secrétaires des services médicaux), ainsi que la gestion des établissements scolaires, doivent rester nationales et sans ingérence ni « pouvoir d'instruction » des élus territoriaux."

Pour :  5 FSU,3  FO, 1 CGT, 1  UNSA

 

Avis sur les remontées d’écrits dans le cadre de la formation. Nous n’avons pas pu trouver une écriture commune. La FSU-SNUipp a déposé un avis qui permet de laisser à chacun-e le libre choix de son travail. En effet, la FSU-SNUipp défend la liberté pédagogique, elle ne portera pas une parole interdisant à tous les enseignants la remontée de travaux ou de traces écrites s’ils le souhaitent. La FSU défend la liberté pédagogique de chacun-e !
Avis Le CTSD se prononce pour que les demandes  faites aux enseignants de transmettre des écrits suite au temps 2 des actions de formation soient uniquement sur la base du volontariat et sans cadre imposé, ni formulaire. POUR FSU

 

Avis pour l’abandon des constellations dans le cadre de PPCR. Nous avons à nouveau rappelé que PPCR n’était pas à l’origine de ces formations sur le temps de classe : il s’agit d’un texte de 2009. Cet avis est donc erroné. Nous avons des retours positifs de collègues qui sont dans le dispositif actuellement. Nous avons demandé et obtenu la tenue d’un conseil de formation pour faire une étude précise de ce dispositif. Nous invitons tous les collègues à nous faire remonter le bilan qu’ils font de ces formations. La FSU défend la formation sur la base des demandes et attentes des équipes et le travail en équipe.

 

Enfin, des avis ont été déposés en début de séance … nous aurions pu les multiplier : contre la fermeture  des postes ruralité, contre l’absence de création de postes RASED (1 seule ouverture), contre la suppression des postes surnuméraires, contre l’absence de création de postes de remplaçants, contre la fin des contrats des contractuels… Tout cela nous l’avons indiqué dans notre déclaration préalable et lors du vote en contre de cette carte scolaire.


Pour la FSU, ce sont toutes les écoles, tous les postes qui sont à défendre !

Un avis demandait que « dans les écoles en REP et REP+, l’article 2 du décret 89-122 du 24 février 1989 s’applique à savoir que le directeur répartit les élèves entre les classes et les groupes, après avis du conseil des maîtres. » En appliquant cette mesure, c’est la fin des dédoublements et donc la prise en compte des effectifs globaux en carte scolaire permettant ainsi la fermeture de plusieurs classes dans chacune de ces écoles . La FSU défend les REP et REP+.


 


 

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.