Pas de médailles virtuelles ! Mais de la monnaie bien réelle !

30-06-2020

Nous publions ci-dessous le communiqué de la FSU de Poitiers et ci-contre l'image des "Open Badges" du Rectorat de Montpellier.


Alors que le soignant-es rendent leurs médailles et que le prof bashing n’en finit pas de s’éterniser, l’académie de Poitiers – décidément très startup nation et indéniablement coupée du terrain – a décidé de valoriser le travail des professeur-es par des médailles virtuelles ! (https://www.youtube.com/watch?v=7oWVIovLoE4)
 
Nous pourrions légitimement en rire en imaginant les professeur-es collectionner les badges comme leurs élèves sur leurs applis mobiles. Mais ce serait faire affront à l’investissement massif des collègues avant, pendant et après le confinement, et ne pas entendre leur légitime colère qui gronde. Ce serait oublier les autres personnels de l’éducation nationale (administratif, CPE, AED, AESH..) qui ont aussi investi leur temps et énergie pendant cette crise sanitaire. Mais à l’éducation nationale il y a toujours deux poids deux mesures : en témoignent les chefs d’établissement qui ont vu leurs indemnités et leur prime augmenter (de 2000 € tous les 3 ans à 4000/6000 € tous les ans !). Pas de « badges virtuels » pour eux ?
Un point d’indice toujours gelé, un niveau de rémunération qui les classe dans le fond du tableau européen, une rentrée de septembre dans des classes surchargées faute de moyens : ce ne sont pas des médailles virtuelles, que veulent les personnels de l’éducation nationale, mais de la monnaie bien réelle.  FSU académie de Poitiers

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.