Les interventions du SNUipp-FSU 37

07-06-2018

Audience du 4 juin 2018 Mme la Rectrice / SNUipp-FSU Orléans-Tours
> HORS CLASSE: LE RECTORAT ENTEND LES ARGUMENTS DU SNUipp-FSU!
    Et un contingent à la hausse mais trop faiblement !
> CLASSE EXCEPTIONNELLE 214 places
> SITUATIONS EN POSTES DES DÉPARTEMENTS ET INEAT EXEAT
> Frais de déplacement EVS AESH
> DOSSIER PROFESSIONNEL
>   MEDECINE DU TRAVAIL - ALLEGEMENT DE SERVICE - CLM FRACTIONNE

Présents pour le SNUipp-FSU 37 : Clémentine INGOLD du 28, François MAULARD du 45, Stéphane RICORDEAU du 41, Alain SENEE du 18 et Paul AGARD du 37 Pour l’administration : Michel DAUMIN secrétaire général du Rectorat, Sébastien CALLUT directeur des ressources humaines, Yannick LOISEAU directeur de cabinet et Mme NALLET chef de bureau division du 1er degré.

    HORS CLASSE: LE RECTORAT ENTEND LES ARGUMENTS DU SNUipp-FSU!
    Et un contingent à la hausse mais trop faiblement !

Le SNUipp-FSU a demandé le respect du principe du PPCR de faire sa carrière sur 2 grades.

Nous sommes intervenus avec force sur 2 points en particulier :
> la volonté de prendre en compte au maximum l’ancienneté de service dans les promotions à la hors classe. Le rectorat est allé dans notre sens et va intervenir en direction des IA sur des principes académiques permettant cette prise en compte de l’AGS. Le rectorat a même indiqué avoir dérogé au barème pour des collègues retraitables lors de la CAPA des certifiés.
> la tenue d’un groupe de travail en amont de la CAPD. Là aussi, le Rectorat va demander la tenue d’un groupe de travail dans tous les départements.
Enfin le Rectorat nous a indiqué que l’avis pérenne doit pouvoir évoluer notamment pour les avis « à consolider ». Il intervient en direction du Ministère sur cette question.

Le contingent est de 526 places (501 l’année dernière) pour l’Académie  et une liste supplémentaire (LS) 13
> CHER 61 places et LS 2
> EURE ET LOIR 94 places et LS 2
> INDRE ET LOIRE 120 places et LS 3 ( 115 l’année dernière)
> LOIR ET CHER 71 places et LS 2
> LOIRET 134 places et LS 3
> INDRE 46 places et LS 1

    CLASSE EXCEPTIONNELLE 214 places pour l’Académie dont 168 pour le vivier 1 et 46 pour le vivier 2( 201 places lors de la première promotion)
Le Rectorat n'a pas encore effectué la répartition dans les départements.

    SITUATIONS EN POSTES DES DÉPARTEMENTS
Il y aurait moins de départs en retraite cette année. La situation des départements devrait donc être moins difficile à la rentrée 2018. Nous devrions donc avoir moins recours aux contractuels l’année prochaine.
Nous sommes intervenus sur la situation de l’INDRE où les demandes de temps partiel sur autorisation seraient globalement refusées par l’IA36. Le rectorat n’était pas au courant de cette situation et n’a pas pu indiquer une problématique particulière sur l’Indre pour expliquer ce choix de l’IA .Le Rectorat va se tourner vers l’IA36.
Un groupe de travail sur les ineat exeat se tiendra au rectorat le 21 juin en présence des élus du SNUipp-FSU. Si vous demandez un ineat exeat : contactez le SNUipp-FSU de votre département pour qu’il puisse intervenir lors de ce groupe de travail et en CAPD.

Le rectorat nous a confirmé ce que nous avions constaté dans les départements : une augmentation des démissions des PES. Ces démissions sont clairement en lien avec la charge de travail mais aussi les difficultés rencontrées dans la gestion de la classe.

    Frais de déplacement EVS AESH
    Le rectorat nous a confirmé le droit aux frais de déplacement pour les collègues qui interviennent sur 2 ou 3 établissements. Pour cela, il doit y avoir une affectation principale. Le rectorat va intervenir en direction des IA pour faire respecter ce droit. Si vous êtes dans cette situation et ne touchez pas de frais de déplacement : contactez le SNUipp-FSU de votre département.

    DOSSIER PROFESSIONNEL
Ne peut-être mis dans le dossier que les éléments qui doivent avoir un impact sur la carrière.
Toute pièce versée dans le dossier professionnel implique une information en direction de l’intéressé. On peut alors demander que la pièce soit retirée. Le Rectorat va demander les procédures départementales car nous avons constaté que celles-ci ne sont pas respectées !

    MEDECINE DU TRAVAIL - ALLEGEMENT DE SERVICE - CLM FRACTIONNE
Le SNUipp-FSU37 a demandé à nouveau une circulaire sur les allègements de services. Le Rectorat semble aller dans le sens de notre demande.
Nous avons à nouveau demandé une augmentation des moyens pour les allègements de services et pour les postes adaptés.
Le Rectorat nous a confirmé les droits aux frais de déplacement si le médecin de prévention demande à rencontrer un collègue au rectorat. Si vous êtes dans cette situation et n’avez pas eu de frais de déplacement : contactez le SNUipp-FSU de votre département. Nous interviendrons directement en direction du Rectorat


Départ en retraite et portail ENSAP
Groupe de travail IA37 du 24 avril 2018  : > Majorations Médicales et sociales pour le mouvement > Postes à profil  > Poste ULIS  > IPROF, hors classe et classe exceptionnelle.  > Temps partiels > Temps partiels annualisés et 80% sur autorisation
Groupe de travail RECTORAT du 19  avril 2018 > Droit à l'allaitement > Frais de déplacement pour rencontrer le médecin de prévention à Orléans > Postes adaptés  > Allègements de service

DEPART EN RETRAITE ET PORTAIL ENSAP


Depuis février 2018, un nouveau portail, l’ENSAP, est proposé par l’administration comme interlocuteur pour le calcul des retraites. Le simulateur n’est pas fiable pour l’instant. Il s’avère qu’il y a des erreurs quant à la prise en compte des services actifs ou des années d’Ecole Normale notamment. Le pourcentage annoncé est donc erroné.
Nous alertons le SAGIPE sur ce point et vous tiendrons informés de la suite de ce dossier.
Vous pouvez toujours nous contacter par téléphone, remplir le document en ligne (site du Snuipp national) ou prendre rendez-vous, pour que nous puissions calculer une estimation de votre future pension.

Groupe de travail IA37 du 24 avril 2018
> Majorations Médicales et sociales pour le mouvement : 29 demandes cette année
14 collègues en situation de RQTH obtiennent 10 points, les autres sont en attende des résultats de la phase 1 pour une attention particulière lors de la phase d'ajustement.

> Postes à profil : le SNUippFSU37 rappelle son opposition aux avis A B C et D. Si l'administration considère qu'un collègue a les compétences pour remplir une fonction particulière, c'est l'AGS qui doit les départager et non un avis A ou B.

> Poste ULIS  : l'IA veut attribuer un poste d'ULIS premier degré à un collègue du second degré. Nous avons questionné l'IA sur ce choix et sur la validité d'une telle nomination : comment peut-il nommer à titre définitif un collègue du second degré sur un poste du 1er degré ? On attend la réponse.

> IPROF, hors classe et classe exceptionnelle. Nous sommes intervenus suite à de nombreux retours de collègues qui ont rencontré des problèmes pour compléter iprof, ou afin d' être certains de la prise en compte de leur demande de candidature (pour la classe exceptionnelle iprof redemandait de valider à chaque connexion)...
L'administration n'a pas de réponse si ce n'est l'informatique !
Une seule solution, bien imprimer à la fin d'une saisie votre demande et... nous envoyer votre fiche de suivi !
ici lien vers la fiche pour la hors classe CAPD le 31 mai
ici lien vers la fiche de la classe exceptionnelle CAPD le 28 juin

DERNIERE MINUTE ! Le SNUipp-FSU37 vient de solliciter la tenue d'un groupe de travail sur la hors classe avec notamment la question des retraitables, des appréciations, de la parité hommes/femmes...

> Temps partiels : normalement tous les collègues qui ont sollicité un temps partiel ont eu un arrêté.
Pour rappel : les arrêtés de gestion (affectation, temps partiel, congé maladie…) ne sont plus envoyés par voie postale. Ils seront uniquement en ligne sur un serveur sécurisé. [ Courrier du Directeur académique et modalités ]
ATTENTION : Comme nous l'indiquions dans un compte rendu de CAPD, l'IA nous a à nouveau confirmé que si après le mouvement le poste était incompatible avec un temps partiel, il pouvait demander au collègue de changer de poste pour l'année !

> Temps partiels annualisés et 80% sur autorisation : les demandes seront étudiées lors de la CAPD du 17 mai. Nous joindre si vous êtes concernés.

Groupe de travail RECTORAT du 19  avril 2018

> Droit à l'allaitement : Depuis la rentrée de septembre nous intervenons pour que ce droit soit appliqué en limitant ou en déplaçant le temps des APC sur une autre période. Notre hiérarchie sourde depuis septembre malgré des courriers, des audiences et même avec un avis favorable du médecin de prévention semble enfin être à l'écoute. En effet lors de ce groupe de travail, le secrétaire général de Mme la Rectrice a reconnu que c'était une question "importante" et qu'il allait se tourner vers les IA et les IEN ! On dit qu'il n'est jamais trop tard mais malheureusement si pour quelques collègues. Espérons que ces paroles seront entendues maintenant

> Frais de déplacement pour rencontrer le médecin de prévention à Orléans
Là aussi le message semble enfin passer,  le secrétaire général de Mme la Rectrice a indiqué qu'il était légitime de faire une convocation ouvrant droit à des frais de déplacement lorsque c'était le médecin de prévention qui demandait à rencontrer un collègue. C'est un premier pas. Si vous êtes dans ce cas, contactez nous car nous ferons remonter au retour des vacances au responsable des ressources humaines les situations que nous avons.

> Postes adaptés :Ils seront validés lors de la CAPD du 17 mai.
Le groupe de travail s'est tenu jeudi 19 avril au rectorat.
 50 supports sont disponibles pour l'académie comme l'année dernière
> 48 occupés l'année dernière dont 25 en Poste Adapté de  Courte Durée  et 21 en poste Adapté Longue Durée et  2 en réemploi
> 4 sorties et 6 entrées sont possibles pour 10 avis favorables : 4 entrées ont été validées lors de ce groupe . 7 collègues ont un avis favorable pour 2 places : le médecin de prévention va revoir ces 7 dossiers.
> 26 collègues ne relèvent pas actuellement du dispositif pour l'administration : ce sont des collègues qui nous indiquent l'administration "sont trop malades pour reprendre une activité même avec un allègement de 50% ou qui sont encore en activité et qui n'ont pas encore la nécessité d'être affectés sur ce type de poste ".
A noter que si un poste devient vacant, le médecin de prévention reprend les dossiers en attente pour l'attribuer à un collègue. Une collègue est ainsi entrée en septembre dans le dispositif mais d'après le rectorat personne n'était en situation de prendre les 2 autres postes vacants.
Le SNUipp-FSU37 est intervenu pour dénoncer le manque de place et l'absence de dotation supplémentaire pour la rentrée prochaine.

> Allègements de service : il y a 11 supports comme l'année dernière donc 44 allègements sont possibles... pour toute l'académie !
A cette date l'administration a reçu 40 demandes pour 30 avis favorables du médecin de prévention
Les critères : situation de santé qui nécessite un temps de travail allégé
après CLM et/ou mi-temps thérapeutique ou de retour d'un poste adapté.
Cette année encore, le rectorat refuse de diffuser toute information sur ces demandes. L'objectif est simple : limiter au maximum les demandes notamment pour les collègues en RQTH! Il n'y a même pas de circulaire pour présenter le dispositif ni même un mot sur le site du rectorat. Nous reviendrons plus longuement sur ce dossier qui est pour nous symbolique de l'absence totale de médecine de prévention !
Nous appelons tous les collègues concernés à prendre contact avec nous pour préparer les prochaines interventions.
 

> Plein Traitement en CLM* :
le SNUipp-FSU45  obtient un maintien du traitement à 100%

Alerté par une collègue, le SNUipp-FSU est intervenu auprès de l’IA du 45 afin que le SAGIPE applique les textes en matière de maintien de plein traitement lors d’un passage de maladie ordinaire en CLM *Congé Longue Maladie. Si vous êtes dans cette situation, contactez-nous.

Tout collègue en position de "congé maladie ordinaire" et qui demande à passer en CLM (Congé Longue Maladie) doit pouvoir prétendre au maintien de l’intégralité de son salaire s’il a dépassé les 90 jours (limite pour passer à demi traitement) à condition que les services de l’IA et du SAGIPE aient reçu le courrier et même si le  comité médical ne s’est pas réuni pour prendre sa décision. La circulaire DGAFP n° FP4-1711 du 30 11 1989 le précise en stipulant que "le Comité Médical se prononce alors que le fonctionnaire perçoit le traitement au congé qu’il a demandé". Or, le SAGIPE, service administratif gérant les paies des personnels de tous les départements de l’académie, semble ne pas appliquer ces textes. Il ferait ainsi passer automatiquement à demi traitement les collègues qui se trouvent en congé maladie au delà de 90 jours alors qu’ils ont fait leur demande de CLM et qu’ils devraient donc continuer de percevoir l’intégralité de leur traitement tant que le comité médical ne s’est pas réuni et n’a pas pris de décision (et qu’elle que soit sa décision accord ou pas).
Il semble en effet que le cas évoqué et pour lequel le SNUipp-FSU 45 a obtenu le rétablissement immédiat de son plein traitement, n’est pas isolé.

Le SNUipp-FSU demande que les services des différentes IA se mettent en contact avec les personnes concernées afin de leur indiquer la possibilité ou non de rester à plein traitement sans attendre l’avis du comité médical. En cas d’avis défavorable du comité médical les sommes devraient être remboursées.
Si vous êtes dans cette situation, contactez -nous afin que nous intervenions. Le SNuipp-FSU de l’académie Orléans Tours interviendra lors du groupe de travail au rectorat du  19 avril pour l’application des textes immédiatement et pour tous.
Nous joindre pour toutes questions et interventions snu37@snuipp.fr

> Étonnante demande M. Daniel LABARONNE, Député de la 2e circonscription d’Indre-et-Loire aux écoles de sa circonscription  :
" Nous vous serions reconnaissant de bien vouloir  :
- nous transmettre vos nom, prénom et numéro de téléphone de l’école, de manière à ce que nous puissions vous contacter de manière nominative pour une demande d'information, le cas échéant ;
- adresser aux parents d’élèves élus siégeant au sein de votre conseil d’école, et à l’élu représentant la municipalité, nos coordonnées afin qu’ils puissent — si ils le souhaitent — nous transmettre leurs coordonnées ou toute information qu’ils jugeraient utiles de porter à la connaissance de M. le Dépu
té."

Le SNUipp-FSU37 a interrogé l'IA37 sur ce mail lors du groupe de travail de vendredi dernier. L'IA37 n'a pas pris position, ni indiqué ce que devaient faire les écoles : il a simplement signalé rencontrer prochainement le député.
Le SNUipp-FSU37 a donc indiqué à l'IA37 qu'il donnait comme consigne aux écoles de ne pas répondre à ce mail... ou alors pour dénoncer la journée de carence, le blocage de nos salaires, les fermetures de postes...


> Le SNUipp-FSU37 a sollicité le SAGIPE pour obtenir des précisions sur les modalités de calcul et d’information relatives aux autorisations d’absence pour garde d'enfant malade.

Voici la réponse du SAGIPE :
-Les autorisations d’absence pour garde d’enfant malade sont accordées par l'IEN de circonscription. La règle du 30ème indivisible ne permet pas de prendre d’arrêté d’autorisation d’absence pour une demi-journée, aussi dans le cas où l’absence est accordée pour une demi-journée pour garde d’enfant malade, les gestionnaires régularisent la situation à réception d'une autre autorisation d’absence d’une demi-journée pour le même motif. Dans ce cas, l’arrêté qui est pris et notifié aux enseignants mentionne la date de la 2eme demi-journée. Le suivi par les circonscriptions comme actuellement et dont la formalisation est prévu doit permettre aux intéressés de connaître leurs droits. En cas de dépassement du contingent, c’est l'IEN qui accorde le cas échéant une autorisation spéciale d'absence.
Pour nous joindre snu37@snuipp.fr


> GROUPE DE TRAVAIL du  18 décembre  : LSU, PPCR, PROMOTIONS, CLASSE EXCEPTIONNELLE, CIRCULAIRES TEMPS PARTIEL ET MOUVEMENT ...

Le SNUipp-FSU37 avait sollicité l'IA 37 sur plusieurs questions liées aux reclassements et RDV de carrière  notamment suite aux  réponses à notre enquête (plus de 100 ! en 3 jours) :
> collègues qui ont eu une inspection ou une revalorisation de note l'année dernière et qui devraient avoir un RDV cette année
> collègues qui n'ont pas eu l'avis du RDV en juin
> collègues promus au 8° échelon le 1er mars 2017
> Hors classe et erreurs dans i-prof
> ...
Vous trouverez en rouge les premières réponses à notre courrier obtenues ce matin lors du groupe de travail.

> CTSD du 9 octobre et CDEN du 12 octobre 2017 : RYTHMES et CONSEIL D'ECOLE / CARTE SCOLAIRE écoles, ruralité et ash / EVALUATIONS CP/ SFT ...

RYTHMES SCOLAIRES ET CONSEIL D’ÉCOLE
Lors du CDEN du 12 octobre 2017 : l'IA a confirmé au SNUipp-FSU37 que la question des rythmes scolaires pouvait être à l'ordre du jour du premier conseil d'école.
Pour le vote, il se fera lors  d'un autre conseil d'école de l'année (pas de conseil d'école extraordinaire de prévu).

ÉVALUATION CP : METHODE ET TEMPS DE TRAVAIL
Lors  du CTSD du 9 octobre et du CDEN du 12 octobre, le SNUipp-FSU37 a dénoncé la précipitation, les bricolages, les intérêts contradictoires… Nous dénonçons la méthode car à trop vouloir valider par avance un nouveau dispositif CP à 12 installé brutalement, des évaluations ont été bricolées, reproduites R/V et agrafées en coin (les élèves viennent de quitter la maternelle !), imposées, dotées d’un outil de restitution d’évaluation inexploitable pour l’enseignant… Les personnels, les élèves, les familles sont otages de ce manque de sérieux.
Le SNUipp-FSU37 a également demandé que le temps supplémentaire (correction, codage…) soit pris en compte en dégageant du temps sur les heures d’APC.
Merci de nous faire remonter par mail le temps de travail supplémentaire engendré par ces évaluations ainsi que toutes vos remarques : snu37@snuipp.fr .

CARTE SCOLAIRE : TOUJOURS 9 POSTES SANS ENSEIGNANTS !
Lors  du CTSD du 9 octobre et du CDEN du 12 octobre, le SNUipp-FSU37 est intervenu sur plusieurs situations : JOUE La Blotterie mat, SAVIGNY en VERON élémentaire, ULIS à TOURS à 13 élèves, JOUE Morier mat. Nous avons également dénoncé les difficultés importantes dans le sud Lochois où des collègues ZIL et BD sont bloqués sur des postes non pourvus. Des collègues à temps partiel ne savent pas qui les complétera d’une semaine à l’autre : certains ont même annulé leur temps partiel suite à cette situation.
Lors du CDEN, l’IA n’a pas indiqué pour le moment de nouveaux recrutements de contractuels. Le SNUipp-FSU37 a demandé la priorité des recrutements aux ineat et aux listes complémentaires pour ces postes vacants.
CARTE SCOLAIRE : ULIS IME SEGPA
Lors  du CTSD du 9 octobre , l’IA a confirmé le défaut d’affectation pour près de 170 enfants :  20 élèves sont en attente pour une ULIS école, 50 en ULIS collège et 100 pour un IME.
Le SNUipp-FSU37 a demandé qu’un véritable travail soit engagé avec l’ARS pour l’ouverture des places nécessaires à ces enfants. L’IEN ASH a indiqué que ce travail se faisait, mais que l’Éducation Nationale n’était pas le décideur sur ces moyens. Il a également indiqué la possibilité de nouvelles ouvertures d’ULIS pour la prochaine rentrée.
Pour les SEGPA , l’IA a indiqué une baisse globale des effectifs de 50 élèves notamment sur des SEGPA en zone rurale. Pour l’IEN ASH, cela pourrait être lié à des difficultés de transport (plus facile d’aller sur Tours que sur une ville ayant moins ou pas de réseau de transport), aux ouvertures des ULIS collège… LE SNUipp-FSU37 a demandé que des réponses précises soient apportées sur les raisons de cette baisse d’effectifs afin d’y apporter des solutions.
Nous reviendrons sur ce dossier prochainement.


CARTE SCOLAIRE : RURALITE
En fin d’année scolaire 2016-17, l’IA avait maintenu plusieurs classes dans les circonscriptions de LOCHES et de CHINON, mais en demandant aux maires notamment de RPI de travailler pour la rentrée 2018 sur un regroupement des écoles ( la volonté serait de n’avoir que des structures de plus de 3 classes). Les élus concernés doivent faire remonter leurs propositions à l’IA pour novembre.
Voici la liste des écoles  lors des mesures de carte de l’année dernière : > ANCHE RIVIERE > CROUZILLE AVON LES ROCHES > CHEDIGNY SAINT QUENTIN > VILLEBOURG BUEIL > GRAND PRESSIGNY > CERE LA RONDE GENILLE > BETZ LE CHATEAU VERNEUIL > YSEURE SUR CREUSE PREUILLY > ORBIGNY NOUANS > FERRIERE BEAULIEU LES LOCHES
Nous proposons à toutes ces écoles de questionner les élus lors du prochain conseil d’école et de nous faire remonter leurs décisions pour pouvoir intervenir et défendre ces écoles.

SAGIPE : Supplément Familial de Traitement
Le SNUipp-FSU37 a contacté les services du SAGIPE sur la question du SFT. En effet, nous devons tous les ans renvoyer des documents pour le toucher. Le SAGIPE, qui attend un nouveau dispositif pour recueillir ces documents, n’a pas encore lancé la campagne pour cette année. Cela ne devrait plus tarder !
Charte des ATSEM
L’IA DASEN a rappelé qu’une Charte des ATSEM n’avait pas de valeur réglementaire et ne pouvait donc pas être imposée aux collègues.
 

 

> AUDIENCE SNUipp-FSU37 et IA37 : carte scolaire, contrats aidés, rased, mouvement, promotions, apc, médecine du travail, pont de l'ascension...

 

 

 

 


> Calendrier des vacances de Pâques de la zone B. Vers un début de bon sens ?
Selon toute vraisemblance, l’Académie Orléans-Tours, comme certaines (voire toutes) autres académies de la zone B, s’oriente vers une modification du calendrier scolaire.
Il est envisagé que les vacances commencent le mercredi 25 après la classe (le mardi 24 au soir pour les écoles à 4 jours) et se terminent le dimanche 13 mai.
Rappelons au passage que l’enseignement privé, qui décide tout, tout seul, a déjà opté pour ce calendrier modifié.
Cette mesure de bon sens, proposée par le Rectorat, a reçu l’aval de la FSU-SNUipp à l’échelle régionale. Elle devrait être annoncée officiellement dans les heures ou les jours qui viennent.


> GROUPE DE TRAVAIL DU 14 JUIN AVEC L'IA37 : Rythmes scolaires, Plus de maîtres et CP dédoublés

> RYTHMES SOLAIRES
Si la mairie et le conseil d'école se prononcent sur le même projet, il est possible de passer en 4 jours mais toujours dans le cadre qui existe déjà (notamment sur le temps de classe sur une demi-journée, la pause méridienne d'1h30...).
Il faut donc un vote formel du conseil d'école.
7 communes veulent le faire pour la rentrée 2017 et 92 y travaillent mais sans doute pas pour 2017.

> CP DEDOUBLES en REP+... PAR LA  SUPPRESSION DES POSTES PARE !
Les classes de CP seront à 14 élèves au maximum. Il s'agit bien d'une création d'une classe sauf en cas de problèmes de locaux ce qui ne semble pas être le cas en Indre et Loire.
> JOUE MIGNONNE 4 CP dont la création de 2 CP avec pour  moyens  : le poste PARE de l'école et 1 poste de carte scolaire.
> JOUE ROTIERE 5 CP dont la création de 2 CP avec pour moyens les 2 postes PARE de l'école
> ST PIERRE DES CORPS MARCEAU COURIER 3 CP dont la création de 1 CP avec pour moyen  le poste PARE de l'école
> ST PIERRE DES CORPS WALLON 3 CP dont la création de 2 CP avec pour moyens  : le poste PARE de l'école et 1 poste de carte scolaire.
 
La répartition des classes se fera en conseil des maîtres avec l'aval de l'IEN ( le ministère demande des maîtres expérimentés).
Les collègues sur les postes PARE concernés peuvent ne pas accepter dans ce cas ils pourront participer à la phase d'ajustement du mouvement. En cas d'acceptation, ils deviennent un adjoint dans l'école. Nous avons demandé que les collègues déjà dans l'école retrouvent donc leur ancienneté.
 
2 créations de postes PARE en attente sont donc annulées.
 
Le SNUipp-FSU37 a été le seul lors de ce groupe de travail à dénoncer la fin des postes PARE en REP+. Nous avons rappelé fermement l’importance du dispositif PDMQDC qui est un dispositif qui fonctionne et dont la profession en attendait la généralisation. Ce dispositif est reconnu sur le plan pédagogique et a un impact également positif sur le climat scolaire. Il est  incompréhensible de le supprimer. Nous ne sommes pas opposés par principe au dédoublement des CP mais un tel dispositif doit être préparé et disposer notamment des moyens pour le mettre en place puis être évalué. Il est pour nous impensable qu’il se fasse au détriment des PDMQDC et en particulier en REP+.
En réponse, le DASEN a précisé qu’il ne toucherait pas pour cette année au Plus de maître des autres écoles qui en bénéficient (REP, milieu rural).
Nous poursuivons nos interventions à tous les niveaux.


AUDIENCE SNUipp-FSU/RECTRICE du 30 mai 2017

 

 


> ACADEMIE ORLEANS-TOURS  RECHERCHE 100 PE  dont 30 pour le 37!
> ALLEGEMENTS DE SERVICES LA RECTRICE VA REVOIR LES REFUS !
> CP DEDOUBLES EN REP+ DES LA RENTREE 2017 !
> POSTE A PROFIL / CONGES PARENTAUX / CLD ...

Le SNUippFSU37 intervient quotidiennement pour informer et défendre l'école et ses personnels. Il est le seul syndicat à maintenir une presse syndicale départementale régulière avec sa revue Ecol'infos. Il cherche à construire l'unité de la profession au delà de nos intérêts particuliers, dans l'intérêt de tous. Pour cela, il recherche la construction d'une unité syndicale qui met systématiquement en avant les points de convergences et non nos oppositions. Vous trouverez dans cette page nos interventions parfois seulement au nom du SNUippFSU, souvent unitaires.


LA LETTRE D'ECOL'INFOS DU 05/05/2017 : SPECIALE DROIT DES PERSONNELS

 

Pour s'abonner à "La lettre d'Ecol'infos !

 

> CIRCULAIRES IA 37: CLD et congés parentaux :

DES RÉGRESSIONS INACCEPTABLES !

Nous avions alerté la profession en février de la volonté du rectorat de revenir sur nos droits pour les CLD et CONGES PARENTAUX.

En effet, nous avions mis en place en Indre et Loire une dérogation aux textes nationaux qui imposent normalement une perte immédiate du poste.

Nous avions obtenu en février du Rectorat un moratoire pour cette année en attendant des propositions de l'administration.

L'IA37 a diffusé ses circulaires jeudi dernier sans nous en parler. Elles ne correspondent pas au compte-rendu de nos échanges avec le rectorat notamment sur le fait que les collègues peuvent bénéficier d'une priorité absolue pour retrouver leur poste s'il est vacant au mouvement.

Ces mesures remettent clairement en question le droit aux congés parentaux et l'attention particulière à apporter aux collègues en congés de longue durée pour maladie.

Le SNUipp-FSU37 dénonce ces décisions et intervient en direction de l'IA37 et du Rectorat pour rétablir nos droits. 

>GROUPE DE TRAVAIL AU RECTORAT 5 MAI: postes adaptés et allègements de service

> Postes adaptés  : Nous disposons des résultats. Vous pouvez nous joindre ce week-end par mail snu37@snuipp.fr

 

Cette année l'académie dispose de 50 supports (+3) :
20 collègues sont actuellement en PACD dont 4 au CNED et 24 collègues sont en PALD dont 14 au CNED

Il y a 55 demandes pour cette année dont 15 entrées pour 13 sorties et 3 nouveaux postes.

Il reste pour le moment 4 situations favorables pour 1 seul poste encore disponible. Le médecin de prévention va à nouveau faire le point sur ces 4 dossiers.

PACD = courte durée de 3 ans maximum

PALD = longue durée de 4 ans renouvelables

 

> Allègements de services

L'année dernière : 49 demandes dont 40 avis favorables (plus 1 en cours d'année).

Cette année l'administration dispose de 11 postes (+1 cette année) permettant 44 allègements de services pour toute l'académie. Ce droit était limité à 3 ans dans notre académie.
Nouveau : cette limite est supprimée! Maintenant, si un collègue a déjà eu 3 ans d'allègements et si sa situation n'a pas évolué et s'il ne peut pas bénéficier d'un autre dispositif, alors il peut conserver son allègement de services au-delà des 3 ans.
Cela correspond à la demande portée par le SNUipp-FSU .

Les avis seront uniquement basés sur la situation médicale.

Pour le moment, l'administration a une cinquantaine de demandes, mais nous n'avons pas eu de document de travail !
Les situations personnelles seront étudiées en CAPD (prochaine CAPD le 16 mai en Indre et Loire).


IL A ETE PRINCIPALEMENT QUESTION DU CLIMAT SCOLAIRE ET DE NOS ATTENTES ET PROPOSITIONS POUR METTRE EN PLACE LES AIDES ET SOUTIENS NECESSAIRES !

Mais aussi : des postes de ZIL et BD, du mouvement, de la carte scolaire...


LA LETTRE DU 27/04/2017 : SPECIALE GROUPE DE TRAVAIL MOUVEMENT
Majorations  : Nous disposons des avis et des majorations. Nous joindre 02 47 61 82 91 ou snu37@snuipp.fr
Postes à profil : nous disposons des avis des entretiens. Nous joindre  : 02 47 61 82 91 ou snu37@snuipp.fr


LA LETTRE DU 07/04/2017
RENTREE 2017 : le SNUipp-FSU 37 ALERTE SUR LE MANQUE D'ENSEIGNANTS !

En prenant en compte les départs en retraite, les PES, les ineat/exeat... nous serions déjà à - 40 enseignant-e-s ! Le SNUipp-FSU37 sollicite l'IA37 et la Rectrice pour faire le point sur ce dossier.

Nous invitons toutes les écoles à nous faire remonter les effectifs pour intervenir avant les grandes vacances.
RENTREE 2017 : 105 PES pour l'Indre et Loire
La dotation sera de 105 postes de PES pour la rentrée 2017 : 30 de plus que cette année. L'administration a normalement commencé à contacter les écoles susceptibles d'accueillir un stagiaire. Nous invitons toutes les écoles qui rencontrent des difficultés pour cet accueil (niveau, organisation, demande de sortie du dispositif...) à joindre leur IEN dès maintenant et à nous faire remonter les demandes pour que nous puissions intervenir.


3 dec  : RETRAIT POUR TROP-PERCU
Plusieurs collègues ont contacté le SNUipp-FSU37 après des retraits sur leur salaire pour des trop-perçus. Ces retraits se font en dehors des règles et ne permettent pas un échelonnement du remboursement. Le SNUipp-FSU37 s'est adressé à l'IA37 et à l'IA du 28 responsable du SAGIPE pour l'arrêt immédiat de ces prélèvements. Nous proposons aux collègues un courrier de recours. Contactez-nous si vous êtes aussi concernés ! Lire le courrier du SNUipp-FSU37 aux IA.

Nous avons envoyé un mail aux TDTRS afin qu'ils puisssent vérifier s'ils peuvent ou non avoir des frais de déplacement et de repas.
Le SNUippfsu37 conteste l'écriture de la circulaire de l'IA qui limite ces droits. Lire le courrier du SNUipp-FSU37 à l'IA.


20 nov  : FRAIS DE DEPLACEMENT

On se déplace... on nous paye !
Nous avons sollicité, Monsieur L'Inspecteur d'Académie, sur plusieurs points qui concernent les frais de déplacement des enseignants du premier degré en Indre et Loire. En effet, la circulaire sur les frais de déplacement et ordre de mission est parue au BO du 14 janvier 2016 (circulaire n° 2015-228 du 13 janvier 2016). Lire le courrier du SNUipp-FSU37 à l'IA.
Nous proposons à tous les collègues ayant des difficultés pour obtenir des frais de déplacement de nous contacter ( animations, réunions, TRS, ZIL, BD, RASED ...) pour intervenir collectivement !
 


20 nov : SECURITE
Trois exercices annuels obligatoires et pas plus!
Le SNUipp-FSU37 vient d'adresser un courrier à l'IA37 pour faire appliquer les directives ministérielles.
Un courrier du ministère au SNUipp-FSU confirme le nombre d’exercices annuels obligatoires au regard des nouvelles dispositions relatives aux PPMS.

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.