GROUPE DE TRAVAIL 29 AOUT 2017!

18-09-2017

20 CLASSES SANS ENSEIGNANT-E-S A LA RENTREE ET LA FIN DES AIDES A LA DIRECTION !!!

> INDRE ET LOIRE RECHERCHE DEJA PLUS DE 20 ENSEIGNANT-E-S pour la rentrée!
> AFFECTATIONS :  
Seulement 10 enseignants n’étaient pas affectés et l’ont été ce matin… alors qu’il reste encore à pourvoir : 5 postes d’adjoint, 1 poste chargé d’école, 6 postes de ZIL, 4 postes de BD,2 postes en CLIS, 2 postes de conseillers pédagogiques et un certain nombre de compléments de temps partiel…
Un appel à candidature sera fait pour les deux postes de conseillers pédagogiques de Tours Nord Sud.
> INEAT : LE BLOCAGE !
A notre demande de faire rentrer des collègues par ineat, il nous a été répondu que tous les collègues qui avaient demandé leur ineat et qui avaient leur exeat étaient déjà rentrés dans le département en juillet.
Ce qui signifie bien sûr qu’il n’y aura pas d’exeat non plus, le rectorat ayant autorisé une entrée pour une sortie du département.
> LISTE COMPLEMENTAIRE : PAS EN INDRE ET LOIRE
L’académie a été autorisée à recruter 46 collègues ayant passé le concours qui étaient sur la liste complémentaire mais aucun en Indre et Loire : Cher    8   Eure-et-Loir 29    Loir-et-Cher 6     Loiret 3
> CONTRACTUELS : LA SOLUTION DU RECTORAT
L’IA attend donc l’autorisation du ministère pour recruter dans les prochains jours des contractuels pour pallier au manque d’enseignants du département.
Les postes non pourvus d’ici la rentrée de  lundi seront occupés par des remplaçants en attendant le recrutement des contractuels.

Le SNUipp-FSU demande l'élargissement de la liste complémentaire pour répondre à cette situation qui touche tous les départements et permettre ainsi des ineat exeat. Nous avions alerté la profession dans nos publications de juin-juillet (voir sur notre site).

> Décharges de direction à 33% : les collègues directeurs(trices) qui n’ont pas leur temps de décharge complètement assuré par un TRS seront remplacés par des BD 12 jours dans l’année.

> FIN DES AIDES A LA DIRECTION D'ECOLE !
Les missions d’aide à la direction d’école seraient purement et simplement supprimées, à l’issue des contrats en cours, là où elles existaient encore, afin de préserver l’essentiel des postes sur l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Une situation qui va  désorganiser les écoles dès cette rentrée et encore alourdir la tâche des directrices et directeurs d'école. Avec au niveau national 50 000 contrats prévus au lieu des 73 157 et au niveau de notre académie la suppression de 839 contrats sur les 2213 mis en place, pas sûr non plus que l’ensemble des besoins pour assurer l’accompagnement des élèves puisse être couverts.
Ces contrats  assurent pourtant des missions indispensables, comme l’aide à la direction, qui nécessitent la création de véritables emplois. Le gouvernement laisse ainsi dans l’embarras bon nombre de collectivités territoriales en mal de financement, des écoles et surtout des personnes qui comptaient sur cette embauche, même précaire, dans une situation de chômage de masse.
En Indre et Loire, une centaine de personnes se retrouveront du jour au lendemain sans emploi : pourront-ils passer sur des mission d'accompagnement pour les élèves? Pas de réponse pour le moment.
L’IA37 pense compenser ces missions d'aide à la direction par le recrutement important de services civiques.

L’IA37 nous a indiqué ne pas connaître le nombre de suppressions de CUI pour notre département.
Le SNUipp-FSU37 poursuivra ses interventions pour la défense de ces missions et des personnels dans toutes les instances. N'hésitez pas à nous joindre pour toutes interventions.

RYTHMES SCOLAIRES  : Plus d’un tiers des écoles sont repassés à la semaine de 4 jours ( surtout en zone rurale).
 

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.